La Gestalt-thérapie de groupe 

 

La thérapie de groupe est complémentaire de la gestalt-thérapie à 2. Lorsque les relations avec les autres sont très souffrantes, un travail préalable à 2 permet de restaurer sa capacité d’être en relation avec un autre (le gestalt-thérapeute) dans un espace de confiance et de sécurité.

La thérapie de groupe permet d’aller plus loin en expérimentant les relations au sein d’un petit groupe avec le soutien du ou des thérapeutes. C’est une étape pour faciliter progressivement les échanges dans les différents groupes sociaux (famille, travail, amis, …).groupe gestalt

Irving Yalom, psychologue américain et grand spécialiste de la thérapie de groupe, propose 11 facteurs thérapeutiques dans son livre « The theory & practice of group psychotherapy ».  

Tous ces facteurs sont interdépendants et complexes : donner l’espoir, universalité, recevoir de l’information, altruisme,  récapitulation corrective de la famille d’origine, développement de techniques de socialisation, imitation et modélisation, apprentissage des relations interpersonnelles, cohésion et sentiment d’appartenance, facteurs existentiels et catharsis.

La gestalt-thérapie de groupe que je pratique intègre l’ensemble de ces facteurs et en  voici une description plus concrète pour vous éclairer : 

Nous somme en grande partie le produit de toutes nos relations.

Jean-Paul Sartre

« Un bébé seul, cela n’existe pas.C’est la paire mère-enfant qui existe » disait John Bowlby. L’être humain est un être profondément social en lien avec son environnement. Le groupe est le lieu idéal pour développer ses relations interpersonnelles, vivre, exprimer et accepter ses émotions dans l’ici et maintenant avec d’autres êtres humains sans être rejeté, blessé, jugé, envahi, abandonné.
C’est l’opportunité, dans un premier temps, de prendre conscience de ses schémas répétitifs relationnels en groupe (retenue, fuite, évitement, conseil, …).
Dans un second temps la personne pourra faire l’expérience de nouvelles façons de relationer. Par exemple, d’exprimer ses émotions quelqu’elles soient (positives ou négatives) en lien avec l’autre en toute sécurité.
La répétition de ces expériences et la prise de conscience intellectuelle et émotionnelle de cette nouveauté permet d’ancrer le changement dans le groupe, puis dans la vie hors du groupe.

La perception des changements effectifs chez les autres participants ou le partage des membres du groupe plus anciens sur leur évolution donne de l’espoir et favorise sa propre évolution.

Au fil des séances du groupe, chaque participant reçoit de l’information de la part du thérapeute et des autres participants mais surtout à partir de sa propre expérience dans le groupe. Il en tire de l’information sur le fonctionnement des échanges interpersonnels, des émotions, de la dynamique de groupe, …

La thérapie de groupe offre aussi la possibilité de prendre conscience de son rapport au groupe en particulier les sentiments d’appartenance, d’engagement, d’inclusion, d’existence, de confiance, d’acceptation de la différence de l’autre et de soi, d’estime de soi, du regard de  l’autre.C’est aussi la possibilité d’expérimenter la cohésion de groupe. 

Au fil du temps, les participants apprennent par imitation et modélisation des autres membres du groupe et du/des thérapeutes. 

Le groupe permet de constater l’universalité de l’être humain dans toutes ses façons d’être au monde. Cela relativise la culpabilité, le sentiment d’unicité ou d’étrangeté et favorise la relation et le partage.

Le groupe est un microcosme social qui va réactiver les interactions et les relations sociales développées initialement au sein la famille d’origine puis dans les divers groupes sociaux actuels (au travail, entre amis, dans sa famille actuelle, …). C’est cette réactivation en direct (catharsis) qui va permettre progressivement à la personne de prendre conscience de ses interactions actuelles avec les autres. Puis progressivement, d’expérimenter dans le présent de nouvelles façons d’être en lien avec les autres.

Le groupe de psychothérapie est un espace particulier pour développer l’altruisme : chacun aide les autres et reçoit des autres. C’est un formidable levier pour développer l’estime de soi.

Au fil des séances, les membres du groupe découvrent et s’ouvrent à d’autres façons d’être en relation : écoute, expression des émotions, confrontation, affirmation de soi, sensibilité, empathie, spontanéité, partage et feedbacks, … Ils peuvent expérimenter ces nouvelles techniques de relation, de socialisation en toute sécurité.

Enfin, c’est aussi l’occasion d’aborder les questions existentielles de l’absence, de la perte, de la mort, de la liberté et de la responsabilité, de la solitude, du sens de la vie, …

 

Je propose actuellement 2 types de groupes :

 – Le groupe mensuel de gestalt-thérapie du mardi (4 mardi + 1 samedi)
 – Le groupe bi-mensuel du lundi 

Pour être informé des nouvelles dates et nouvelles activités : les soirées découvertes, les ateliers, les groupes et les nouveaux articles.

Vous pouvez aussi me suivre sur ma page Facebook  

"Un Psy a Vif"

(6 mails par an)

Merci de votre inscription, vous recevrez bientôt votre première Newsletter