Parents vous êtes importants


Parents, vous êtes les personnes les plus importants pour aider vos ados à traverser cette période de doutes, de peurs et de tempêtes. Le rôle des parents est primordial dans l’accompagnement des adolescents.

J’ai abordé l’entrée dans l’adolescence dans « Adolescence : la mue du homard » puis les difficultés relationnelles dans « Paradoxe de l’attachement à l’adolescence« . Voici maintenant, quelques réflexions issues du livre de Philippe Jeammet « Pour nos ados, soyons adultes » et en particulier du chapitre 5.

Face à cette transformation, cette révolution émotionnelle, cognitive et physiologique, quelle posture les parents peuvent ils suivre pour les aider à traverser cette mue ?

L’adolescent va mettre à mal la distance relationnelle avec ses parents. Ce maniement lui redonne un rôle actif de contrôle de ses émotions.

« Que les adolescents mettent à l’épreuve la détermination de leurs parents, cherchent à s’opposer ou les mettre en échec, est une chose. C’en est une autre quand les parents doutent d’eux même. La confiance naît de la fiabilité, c’est à dire de la permanence de la position parentale. Il faut qu’un cap soit gardé par les parents, qui serve de boussole aux enfants. » (*).

Pendant cette période, l’ado va ruer dans les brancarts, s’opposer, manipuler en fonction de sa sécurité intérieure, de ses émotions et en même temps il a besoin de liens (même si il les rejète). Son manque de confiance en lui, ses doutes le font agir au détriment de ses besoins. Les parents sont là pour tenir le cap et lui maintenir leur confiance sur la durée.

« Ce n’est pas facile d’être parent et de devoir faire face à l’ensemble des obligations qui pèsent sur soi. L’adolescent a plus d’autonomie et de pouvoir de décision, mais il a besoin d’encadrement … même si il le rejète ce qui rend la tâche compliquée et fatigante« (*).

L’évolution de la société a modifié le consensus social sur la façon d’éduquer les enfants, sur la discipline, le fonctionnement de la vie de la famille, les règles de vies. C’est donc aux parents de définir aujourd’hui le cadre (règle, discipline, éducation) et de le tenir sans le soutien sociétal (c’est comme ça par ce que cela a toujours été comme ça).

Le cadre et la définition des limites sont de la responsabilité des parents. Il va permettre de soutenir et de contenir l’ado dans sa croissance. Une trop grande proximité où l’on se dit tout, expose l’enfant ou l’ado à un risque d’indifférenciation des générations qui finit par être source de confusion.

« Pour un adolescent, le caractère arbitraire des règles et leur surcharge affective seront d’autant plus perceptibles qu’elles sont appliquées plus tardivement à l’occasion d’un conflit et qu’elles ne font pas l’objet d’une installation progressive pendant l’enfance. » (*)

Ce cadre touche tous les domaines : le travail scolaire, les sorties, la tenue vestimentaire, les horaires, le portable et internet, la chambre, la cigarette, la drogue et l’alcool, les fréquentations , la sexualité, le langage, …

Le cadre s’installe donc de manière progressive en fonction de l’âge de l’enfant puis de l’ado de manière à prendre soin à la fois de ses besoins d’autonomie et de liens mais aussi de sécurité.

Les capacités intellectuelles, les envies de l’ado associées à sa difficulté d’anticipation et de prise de recul font un filtre au principe de réalité. Les parents ont donc un rôle de sécurisation à avoir (à imposer parfois)  même s’il va en opposition au besoin d’autonomie.

Un des freins à l’instauration d’un cadre de la part des parents est la peur des conflits que cela engendre et une volonté d’un climat émotionnel apaisé (peur de plus être aimé, d’être un mauvais parent). Un report de mise en place d’un cadre (‘on verra plus tard’)  entraîne alors des réactions émotionnelles exacerbées et plus difficilement gérable lorsque celui-ci sera mis en place.

(*) Les textes en italique sont issus du livre de P.Jeammet « Pour nos ados soyons adultes ». Chapitre « Parents vous êtes importants »

A lire aussi:

L’adolescence. Aider son enfant à grandir de Philippe Jeammet.
Un livre pratique et concret à destination des parents autour de 100 questions que vous pouvez vous poser autour des thèmes : l’adolescence, qui suis-je, la famille, l’intimité, la scolarité, le comportement ou la souffrance :

  • Qu’est ce que l’adolescence ?
  • Rien ne l’intéresse. Que faire ?
  • Quelle autorité à la maison ?
  • Il ne nous aime plus ? Est ce possible ?
  • Faut il accepter les amours à la maison ?
  • Il joue aux jeux vidéos. Est ce bon pour lui ?
  • Il est victime de racket ? Comment l’aider ?

 

 

Gestalt thérapie

Pour les adultes et les adolescents

La thérapie familiale

Pour les enfants, les familles et les couples

Enfants, ados, binôme parent-enfant, adultes et familles

soirée découverte

Pour tout le monde
Gratuites